“LADY FLOW OU LE RÊVE DE CORTO” par Vincent Karle

Un texte de Vincent Karle:

“On compare souvent Lady Flow à Corto Maltese. Le fait est qu’elle ressemble de façon troublante à plusieurs femmes ayant croisé la route du marin maltais. Hasard ou mimétisme ? Ce qui est sûr c’est que Lady Flow a rêvé de Corto. Petit abécéd(imagin)aire en forme de casting (de rêve).

P… comme Pianocean, cette idée folle d’aller courir les mers à la voile et en musique, en chevauchant les marées juchée sur un piano vagabond. Rêve éveillé d’un monde encore riche d’aventures et de poésie, où les cartes marines se lisent comme un long poème et où la terre est ronde comme une note.

P… comme Pandora Groovesnore, l’adolescente amoureuse perdue au beau milieu de l’océan Pacifique dans La ballade de la mer salée. « Bijou romantique » de Corto, un souvenir en forme de regret, peut-être, masqué derrière une pointe d’ironie. Pandora ou le Piano à voile, cette boîte magique d’où s’échappe à intervalles irréguliers un univers entier de notes, d’images et de voyages. Groovesnore, un nom qui a du groove pour une Lady qui a du flow…

M… comme Moïra “Banshee” O’Danann, pasionaria de la révolution irlandaise, femme trahie par les deux hommes qu’elle aimait qui se transforma en oiseau de mauvaise fortune. Une Cassandre celte qui errait sur la lande et chantait dans les pubs, et préféra épouser la cause de son pays plutôt que les rêves d’un gentilhomme de fortune.

M… comme Mélody Gaël, à la douce voix de fée et aux yeux verts de sorcière, mystérieuse espionne en terres de Bretagne, qui ensorcelait les hommes en pinçant les cordes de sa harpe de bois sculpté. Elle se prit au jeu de son propre charme et sa rencontre avec le marin au regard noir lui coûta la vie.

M… comme Morgane, l’enchanteresse sœur d’Arthur et l’élève de Merlin, magicienne des bois et des champs, gardienne des pierres et des esprits, qui veille sur le monde celtique, embrume les pensées des hommes et peuple les songes des marins, quelque part vers le nord.

M… comme Maltese, du nom de cette petite île de Méditerranée où tout a commencé : le reste n’est qu’une suite d’îles, îles au trésor, îles englouties, îlots de résistance, îles aux chansons oubliées, îles de nos rêves perdus et retrouvés, îles de toutes les rencontres à venir…

M… comme Marieke, l’une des multiples identités de cette musicienne inclassable.

Lady Flow ne cesse de se refléter en Corto, comme autant de visages et de voix qui se répondraient en écho au fil d’un chant ininterrompu. À moins que ce ne soit lui qui la croise inlassablement sous toutes les latitudes. Et si c’était plutôt Corto qui rêvait de Lady Flow ?..”

Vincent Karle

Ladyflow-Corto

Montage: V.Karle / Dessin Pianocean: Marieke Huysmans Berthou/ Dessin Corto: Pratt © Cong SA

Advertisements
This entry was posted in actu.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s