Pluie t’il ?

Titre et photographies: Anne-Lise Le Pellec
Texte: Marieke Huysmans-Berthou
boat pluie

Il pleut des cordes , des amarres et des aussières
Il pleut des danseurs, des perles, il tombe des ombles de rivières
et toi tu ris battue par des trombes de tourbe à la sortie du pub où
Quand il pleut, tous les marins sont vieux, 
tous les pêcheurs ont les yeux gris 
et tous les chats sont des poissons de nuit
Il pleut et ton regard noir est bleu, 
il pleut des manteaux pas étanches, 
il pleut des accolades franches, 
il pleut sans cesse sur tes sourires
 
Pluie t'il, encore? 
Ou est-ce nous qui sommes trempés de bonheur?
Puisse t'il alors, pleuvoir sur nous, des heures
 
Il pleut des seaux jaunes sur les têtes des filles amoureuses de flaques, 
d' algues 
et de rafales de vent vieux et de rafales de vent vieux
qui vous font courir à l'envers,
 qui font voler ta voix tant que je ne t'entend pas
Il tempête sur la tendresse des dératés qui courent à ne plus savoir qu'aimer
qui pêchent des soleils d'oursins frais et font cent fois le tour des mots 
pour les mouiller à tout jamais
 
Pluie t'il, encore?
Où est-ce nous qui sommes trempés de bonheur?
Puisse t'il alors, pleuvoir sur nous des heures
 
Plus il pleut et plus t'es beau,
et nos soleils chauffent d'autres cieux,
et nos sommeils s'essorent auprès 
d'un vaste feu qui boit la tasse.
Plus il grêle et plus t'es belle...et plus ça s'voit.
Dire qu'il y en a qui attendent que l'orage passe!
Nous sommes de la trempe des heureux, 
de la tribu de ceux qui dansent surtout s'il pleut. 
Il se peut que l'on s'épanche, que l'on se perde, 
que l'on s'éperduement vôtre sur la grève...
que le grain de sable que tu portes à ton cou de marée basse te fasse un doux bijou
de presque rien, d'averse d'écume et puis d'embruns. 
Et couronne de sel ces cheveux à faire danser des couteaux, 
ces joues à couler des pianos...
 
Il pleut et mis à part le temps, cela ne fait rien...
rien que nous ne puissions dire, rien que nous ne puissions rire...
et la mer, comme ta main, se retire...puis revient.
Il pleut sans prévenir et il pleut sans mentir. 
Il pleut de ces vinyls usés...
il tombe des musiques trempées et des matinées qui s'étirent...

Nous attendrons un beau soleil pour que personne ne nous réveille. 
Nous attendrons un beau rayon pour mettre le diamant au sillon ...et s'endormir.
3(1)
SACADOSDSOLEIL

DCIM100GOPROGOPR1442.DCIM100GOPROGOPR1533.


		
Advertisements
This entry was posted in actu.

One comment on “Pluie t’il ?

  1. Sof says:

    Yeah ! 😉 Magnifique !
    (alors ici… il neige !.. Et bien que l’ambiance soit donc un peu plus “feutrée”, le bonheur n’en est pas moins présent !)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s